La médecine tibétaine face à la modernité

Comme ailleurs, le Tibet doit aujourd’hui faire face à un monde en évolution. Les médecins, attirés par la modernité, se fixent en ville, étudient la médecine allopathique plutôt que traditionnelle, et s’éloignent donc de leurs patients qui ne peuvent souvent ni se déplacer ni payer de tels soins.

Par ailleurs, la médecine tibétaine jouit d’une popularité croissante à l’extérieur de  sa zone de rayonnement habituelle, ce qui fait peser un poids supplémentaire sur l’environnement himalayen déjà fort bousculé depuis les dix dernières années avec notamment des déforestations massives qui ont provoqué la disparition d’un grand nombre de plantes.

Comment cette médecine de proximité et indispensable aux habitants du Toit du Monde pourra-t-elle faire face à cette situation? La question reste entière.

Laisser un commentaire

vingt − 13 =