Les médicaments ne sont pas la principale source de soin

Si les approches alimentaires ou comportementales ne parvenaient pas apporter un résultat positif, alors, on utiliserait des médicaments issus de la pharmacopée traditionnelle : décoctions, poudres, pilules, sirops, etc.
Généralement, le physicien tibétain commencera avec une médication relativement légère et en augmentera la puissance graduellement si besoin est. Les autres techniques thérapeutiques incluent des thérapies éliminatrices douces ou drastiques avec, en dernier ressort, la chirurgie.

Laisser un commentaire

3 × un =