La mesure du temps au Tibet

Selon une légende tibétaine répandue, les ancêtres mesuraient le temps à l’aide de gouttes d’eau. Les astrologues distinguèrent deux catégories : l’heure temporelle et l’heure spatiale.

L’heure temporelle divisait la journée en 60 heures, comptant 60 unités, elles-mêmes scindées en 6 « respirations ». Ce nom prenait son sens du fait que cette unité de mesure correspondait à la durée d’une respiration complète, pour un adulte en bonne santé. l’heure spatiale : bien que les 27 constellations occupaient des demeures planétaires de dimension variable, l’astrologie attribua à chacune un espace équivalent, 60 au total, d’où le nom d' »heure spatiale ». Correspondant à ces 60 intervalles des 27 constellations, l’heure spatiale est faite de 1.620 degrés, appelées heures stellaires.

Les astrologues ont tenu compte également de la journée de 24 heures, retenue par l’usage. Ils la nomment « jour entier » (nyin zhag phrug gcig).

Quelle est la correspondance entre cette heure civile et l’heure temporelle des astrologues ?

Une heure temporelle équivaut à 24 minutes de l’heure civile et une respiration, à 4 secondes. Une minute de l’heure civile correspond à 15 respirations. ainsi s’harmonise le système astrologique avec la science moderne.

L’heure civile se décompose elle-même comme suit : 60 secondes font 1 minute et 60 minutes, 1 heure.

Laisser un commentaire

un × 4 =