Médecins réputés du Tibet

Khyenrab Norbou

Potala Palais des Dalai Lama au Tibet

Khyenrab Norbou est né en 1883 au pied du mont Lhagampo dans la région de Dagpo (province du Lhokha). Dès sa tendre enfance entra en religion au collège monastique des « Cinq offrandes » de Tséthang. En 1896, il partit au Chagpori, à Lhassa, pour y suivre notamment des cours de médecine et d’astrologie. Parmi les dix …

SuiteKhyenrab Norbou

Zourkhar Lodreu Gyalpo, chercheur et protecteur de la médecine

Zourkhar Lodreu Gyalpo est né en l’année du serpent de terre du 9ème cycle tibétain. dès sa tendre enfance, il suivit de manière excellente les cours portant sur les sciences communes et particulières. Plus spécialement, il étudia sans compter les trois arts de l’enseignement, du débat et de la composition relatifs à la science médicale. …

SuiteZourkhar Lodreu Gyalpo, chercheur et protecteur de la médecine

Youtok Yonten Gonpo «l’Ancien», biographie d’un érudit tibétain

Youthog Yonten Gonpo « l’Ancien » naquit à Teuloung en 729, le 15ème jour du mois du singe, d’un père nommé Youthog Kyoungpo Dorjé et d’une mère appelée Gyawa chodron. Dès trois ans, son père lui apprit à lire et à écrire et lui fit lecture d’ouvrages médicaux. A 5 ans, il sollicita de lui la transmission …

SuiteYoutok Yonten Gonpo «l’Ancien», biographie d’un érudit tibétain

Tenzin Teundroup, biographie d’un érudit thérapeute sans égal

Textes bouddhistes tibétains

Ayant traversé l’océan des dix sciences générales et en particulier la science médicale, vaste et profonde, il prit possession de ce joyau qu’est le nectar de la pensée. Par une ferme détermination, il put brandir glorieusement l’étendard des sciences de la vie. Il répandit le festin d’ambroisie bienfaisante pour les êtres infortunés et, riche des …

SuiteTenzin Teundroup, biographie d’un érudit thérapeute sans égal

Sangye Gyatso

Le Régent Sangye Gyatso (tibétain : sangs rgyas rgya mtsho) reste un personnage incontournable de l’histoire tibétaine du fait de son activité dans le domaine des dix sciences, notamment la médecine et l’astrologie. Né en 1653 au nord de Lhassa, d’un père nommé Assouk et d’une mère appelée Pouthri, ils se plonge dès quatre ans …

SuiteSangye Gyatso