Les médicaments ne sont pas la principale source de soin

Si les approches alimentaires ou comportementales ne parvenaient pas apporter un résultat positif, alors, on utiliserait des médicaments issus de la pharmacopée traditionnelle : décoctions, poudres, pilules, sirops, etc. Généralement, le physicien tibétain commencera avec une médication relativement légère et en augmentera la puissance graduellement si besoin est. Les autres techniques thérapeutiques incluent des thérapies …

SuiteLes médicaments ne sont pas la principale source de soin

L’alimentation et le comportement, piliers de la bonne santé

Lorsque le diagnostic le permettra, le médecin tibétain essaiera toujours de placer une emphase particulière sur la méthode douce du traitement. Puisque les éléments cosmo-psycho-physiques sont dans un état fragile d’équilibre dynamique, tout problème mineur du à un régime alimentaire déséquilibré, un style de vie disharmonieux ou des conditions climatiques défavorables, viendra perturber le mécanisme …

SuiteL’alimentation et le comportement, piliers de la bonne santé

Le diagnostic en médecine tibétaine

Un diagnostic médical complet Avant de recourir aux soins, le médecin échangera avec son patient afin de poser un diagnostic. Dans les textes généralistes de la médecine tibétaine, le diagnostic médical s’appuie sur trois méthodes ainsi décrites dans les Quatre Traités Médicaux :  » par l’observation, la palpation et le questionnement, on obtiendra une connaissance complète …

SuiteLe diagnostic en médecine tibétaine

Les liens entre patients et médecins

Le médecin tibétain voyage d’un village à l’autre Traditionnellement, au Tibet, l’espace a toujours été abondant et développé, avec un nombre réduit de grandes villes, au profit de l’existence de nombreux petits villages et avec la cohabitation de deux modes de vie majeurs : le nomadisme et l’agriculture. Pour répondre à ce problème de distance, …

SuiteLes liens entre patients et médecins

« Rinchen Samphel », qui apporte l’apaisement comme une eau sur le feu

Lungtok Choktsang nous relate comment – dans la médecine tibétaine – sont prescrites les pilules précieuses, panacées de médecine traditionnelle. Ici, Rinchen Sampel, à base du « Roi des élixirs ». Ingrédients « La préparation médicinale de cette pilule extraordinaire a pour ingrédient principal « le Roi des élixirs ». Elle contient également de précieuses substances telles que …

Suite« Rinchen Samphel », qui apporte l’apaisement comme une eau sur le feu

La détoxication est indispensable à la qualité du médicament

La détoxication est un procédé spécifique à la médecine tibétaine D’innombrables variétés de plantes médicinales poussent sur le plateau du Tibet. Les cueillir selon les règles de l’art est très important pour assurer une qualité optimale aux médicaments. Lors de la cueillette des simples, les substances toxiques doivent être extraites au moment approprié, en prenant …

SuiteLa détoxication est indispensable à la qualité du médicament

Les périodes de cueillette des plantes médicinales tibétaines

Le moment où le médecin tibétain ramasse les plantes est clé pour donner à la plante tout son potentiel La bonne période de cueillette est celle où les plantes médicinales se sont développées jusqu’à pleine maturation de leur potentiel. Les tiges sont sectionnées en période humide. Les racines sont arrachées à la fin de l’automne …

SuiteLes périodes de cueillette des plantes médicinales tibétaines

Les plantes médicinales

Sur ce froid plateau entouré d’une enceinte de sommets neigeux, cinq grandes sciences fondamentales se sont développées. Parmi elles, figure cette grande tradition orientée vers le bien d’autrui, qu’est la médecine. Des savants de jadis à l’origine des sublimes et insurpassables moyens curatifs (et en particulier le vénérable Youthok Yönten Gonpo), jusqu’aux professeurs du temps …

SuiteLes plantes médicinales